La Rencontre d'Anne et de Joaquim à la Porte d'or


PrécédentGalerieSuivant

Anne et de Joaquim

Les images de cette Galerie ne peuvent être reproduites sans l'autorisation écrite deL'Atelier Saint André.

Icône no 36

Format : 28 x 34 cm.

Planche en tilleul

Tempéra. Auréole dorée à la feuille d'or

L'ange apparut de nouveau à Joachim, pendant son sommeil, et lui dit : Je suis l'ange qui t'a été donné par Dieu comme gardien ; descends et retourne auprès d'Anne sans crainte car les bonnes oeuvres que toi et ton épouse Anne avez faites ont été rapportées à la face du Très-Haut et une postérité vous a été accordée, telle que, depuis les origines, les prophètes et les saints n'en ont eue, telle qu'ils n'en auront jamais. Joachim, s'étant réveillé, appela ses bergers et leur rapporta son songe. Et ils adorèrent le Seigneur et lui dirent : Veille à ne pas contrecarrer l'ange de Dieu. Mais, lève-toi, partons, et allons doucement tandis que nos troupeaux paissent en chemin.
Il y avait trente jours qu'ils marchaient et ils approchaient, quand Anne, qui était en prière, vit paraître un ange qui lui dit : Va à la Porte qu'on appelle Dorée, pour y rencontrer ton époux, car il va te revenir aujourd'hui. En hâte, elle s'y rendit avec ses servantes , et elle se tint près de la dite porte en prières. Elle attendait de puis déjà longtemps et commençait à se lasser, quand, levant les yeux, elle vit Joachim arriver avec ses troupeaux. Elle courut se jeter à son cou, rendant grâces à Dieu, et disant : J'étais veuve et voici que je ne le suis plus ; j'étais stérile et voici que j'ai conçu. Et une grande allégresse se répandit dans tout le voisinageet parmi tous ceux qui la connaissaient, si bien que tout le pays d'Israël la félicita de cette gloire.

Protévangile de la Naissance de Marie (Apocryphe)


Accueil / Galerie 1 / Galerie 2 / Galerie 3 / Galerie 4 / Icônes des Saints d'Occident


P. Grall © ASA 1999 - 2018 Tous droits réservés.