Sainte Marie l'Egyptienne


PrécédentGalerieSuivant

Marie l'Egytienne

Les images de cette Galerie ne peuvent être reproduites sans l'autorisation écrite deL'Atelier Saint André.

Icône no 56

Format : 28 x 22 cm.

Planche en poirier

Tempéra. Auréole dorée à la feuille d'or

Née en Egypte au Ve siècle, elle arrive à Alexandrie vers 12 ans. Elle vit une vie de débauche jusqu’à l’âge de 29 ans. A ce moment-là elle suit des pélerins jusqu’à Jérusalem. Ils la guident vers la basilique de la Résurrection, le jour de l’Exaltation de la Sainte Croix. Mais une force invisible et surnaturelle l’empêche d’entrer. Elle comprend que c’est l’impureté de sa vie qui lui fait obstacle. Elle se tourne alors vers la Mère de Dieu, représentée par une icône, lui demande d’intercéder pour elle et peut enfin entrer dans la basilique et vénérer avec ferveur la Sainte Croix. Une voix lui dit : “Si tu passes le Jourdain, tu y trouveras le repos.”
Elle communie, passe le Jourdain et s’enfonce dans le désert où elle reste 47 ans sans rencontrer ni homme ni animal. Elle fait pénitence. Ensuite elle rencontre saint Zosime, lui raconte sa vie et lui demande de revenir l’année suivante, le Jeudi Saint, avec la sainte Communion sur les bords du Jourdain.
Ayant communié avec larmes, sainte Marie l’Egyptienne lui donne rendez-vous l’année suivante à l’endroit de leur première rencontre. Saint Zosime revint, et trouva le corps de la sainte étendu à terre, les bras croisés et le visage tourné vers l’orient. Sur le sol une inscription des mains de la sainte lui demande de l’enterrer là. Mais il ne peut le faire car le sol est trop dur. Alors un lion s’approche, lèche les pieds de la sainte et creuse une fosse.

Accueil / Galerie 1 / Galerie 2 / Galerie 3 / Galerie 4 / Icônes des Saints d'Occident

P. Grall © ASA 1999 - 2018 Tous droits réservés.