Sainte Catherine d'Alexandrie


PrécédentGalerieSuivant

Sainte Catherine d'Alexandrie

Icône no 49

Format : 50 x 29 cm.

Planche en pin

Tempéra. Auréoles dorées à la feuille d'or

Née à Alexandrie, capitale des sciences et des arts, sainte Catherine est la fille d’un riche et puissant seigneur. D’une grande beauté, elle suivit les leçons des meilleurs maîtres et des plus illustres philosophes. Elle excellait dans l’art du langage et pouvait s’entretenir de tout sujet dans un grand nombre de langues. Elle avait parcouru toutes les sciences de la nature, y compris la médecine, et aucun domaine de la sagesse humaine ne pouvait échapper à son esprit pénétrant et avide de connaissance. Agée de dix-huit ans à peine, elle avait atteint un degré si rare dans la science qu’elle faisait l’admiration des vieillards les plus éprouvés.
Sa mère, désespérant de trouver un parti qui l’égalait, comme l’avait demandé sainte Catherine, l’envoya vers un saint ascète chrétien qui la convertit.
L’empereur Maximin, qui voulait la contraindre à sacrifier aux idôles, accepta une discussion publique : sainte Catherine (et le Saint-Esprit) contre 150 des meilleures sages, philosophes, rhéteurs et dialecticiens qui finirent par se convertir. L’empereur, furieux, la fit torturer, puis décapiter et avec elle les 150, la femme de l’empereur, un général ami et 200 soldats.
Deux anges transportèrent son corps au Mont-Sinaï où fut érigé le grand monastère près de la montagne où Moïse avait parlé à Dieu. Ses saintes reliques y sont déposées et dégagent toujours un parfum céleste.


Les images de cette Galerie ne peuvent être reproduites sans l'autorisation écrite de L'Atelier Saint André.

Accueil / Galerie 1 / Galerie 2 / Galerie 3 / Galerie 4 / Icônes des Saints d'Occident


P. Grall © ASA 1999 - 2018 Tous droits réservés.